Rien n’assure un propriétaire bailleur que son locataire paiera en temps et en heure son loyer. Afin de se prémunir contre cette possibilité, il n’est pas rare de voir les propriétaires bailleurs souscrire une Garantie Loyers Impayés (GLI).

Critères de solvabilité d’une garantie loyers impayés

Un logement ayant une garantie loyers impayés conditionne d’autant plus l’attribution de celui-ci. En effet, le demandeur ou le co-demandeur souhaitant se positionner sur un logement avec une GLI devra remplir l’une des conditions suivantes :

Salariés :

  • CDI période d’essai passée ;
  • CDD de plus de 1 an à la date de signature du bail.

Auto-entrepreneurs : présenter les 2 derniers avis d’imposition ou le dernier avis d’imposition et la dernière déclaration des revenus puis un justificatif attestant que le locataire exerce son activité à la date d’effet du bail ;

Étudiants : présenter une copie de sa carte d’étudiant et un engagement de caution d’une personne justifiant de sa solvabilité ;

Retraités : préretraite et retraite ;

Revenus : correspondant à 3 fois le montant du loyer (charges comprises).

Garanties

Cette assurance permet de sécuriser les revenus des propriétaires bailleurs et de les couvrir contre les risques locatifs :

  • Loyers et charges impayés (recouvrement des loyers impayés entre 60 000 & 100 000 € selon le contrat & l’assureur souscrit) ;
  • Détériorations matérielles ;
  • Frais de contentieux ;
  • Départ anticipé du locataire.

Fonctionnement de la GLI

Si le locataire présente une retard de paiement de son loyer, le bailleur doit lui envoyer une lettre de relance 15 jour après la date du paiement du loyer.

Si toutefois le locataire ne régularise pas sa situation et atteint 30 jours de retard, le bailleur doit lui envoyer un courrier de mise en demeure de payer par lettre recommandée avec accusé de réception.

Le bailleur lui laisse 15 jours supplémentaires pour qu’il régularise sa situation. En simultané, il contacte son assureur pour déclarer le sinistre.

L’assureur intervient dès lors que le locataire se trouve en situation d’impayé d’au moins 1 mois.

Coût de la GLI

La garantie loyers impayés est supportée par le propriétaire bailleur et s’exprime en pourcentage du loyer annuel du logement. Viennent s’ajouter ensuite les honoraires fixes de l’assureur.

Selon l’assureur choisi, les options souscrites, le tarif de la garantie varie entre 2 & 5 % du loyer, soit environ la moitié du montant du loyer mensuel.

Souscription d’une garantie loyers impayés

Il est possible de souscrire à la garantie loyers impayés au plus tôt lors de la signature du bail ou au plus tard 15 jours après l’entrée dans les lieux. Passé ce délai, il faudra attendre une période de carence de 3 mois. Vous avez la possibilité de souscrire pour une location en cours, sous condition que votre locataire n’ai pas d’impayé ou de retard de paiement à son actif sur les 6 derniers mois.

Pour faire gérer votre bien, confiez-le à un expert de l’immobilier comme Nestenn.

N’hésitez pas à commenter cet article ou à nous poser vos questions ⬇️⬇️⬇️