La hausse des loyers a touché Bordeaux avec une augmentation de 10 % en 2019, plaçant ainsi la capitale girondine en tête de liste. (selon l’observatoire de LocService, expert de la location et de la colocation entre particuliers). En effet, le loyer mensuel moyen s’élève à 735 €. Une hausse des loyers qui frappe de plein fouet.

Si le prix des biens immobiliers sont redescendus et se sont stabilisés, il n’en n’est rien pour la location. Au contraire, les loyers ont augmenté de 10 % (9,87 % exactement). C’est le plus forte hausse de loyers parmi les villes françaises constatée en 2019. Bordeaux se place même largement devant Paris, avec une augmentation “que” de 3,61 %.

Hausse des loyers : une tension locative élevée

La flambé des loyers s’explique par une tension locative très forte. En effet, Bordeaux est la ville où il est le plus difficile de se loger. En effet, il y a 6,83 demandes pour 1 offre.

Source : LocService

Rien d’étonnant quand on sait que 30 % des recherches de locataires sont focaliser sur 5 départements :

  • Paris (10,2 %)
  • Le Rhône (7 %)
  • La Gironde (5,3 %)
  • Les Hauts-de-Seine (4,4 %)
  • La Haute-Garonne (3,7 %)

Un rapport entre l’offre et la demande très raide dont les étudiants sont les premiers touchés par cette augmentation des loyers.

Cette hausse se justifie avec l’arrivée de la LGV, le classement à l’UNESCO et AirBnB.

N’hésitez pas à commenter cet article ou à nous poser vos questions ⬇️⬇️⬇️