À partir de 1946, GDF et EDF sont les quasi-monopoles en France. Depuis 1999, la libéralisation de l’électricité et du gaz s’est démocratisée en ouvrant le marché pour les entreprises. Par la suite, en 2007, le marché s’est ouvert pour tous les particuliers.

Historique du gaz & de l’électricité

Les célèbres fournisseurs de gaz et d’électricité GDF (Gaz De France) et EDF (Électricité De France) sont les quasi-monopoles en France à partir de 1946 après la Seconde Guerre Mondiale. L’État français décide de nationaliser le secteur de l’énergie et c’est ainsi que les 2 entités publiques et commerciales naissent. La direction est commune, jusqu’en 2003 où celle-ci est dissoute. Cela entraîne donc la création des gestionnaires du réseau de distribution d’énergie en France avec Enedis pour l’électricité et GRDF pour le gaz.

En 2008, GDF fusionne avec Suez et devient ainsi GDF-Suez. Puis il devient Engie en 2015.

Libéralisation du gaz & de l’électricité

La libéralisation signifie ouvrir un marché à la concurrence. Cela met donc fin à un monopole d’une activité.

Depuis 1999, on assiste à l’ouverture à la concurrence des marchés de l’énergie et du gaz pour les entreprises ayant une consommation d’énergie supérieure à 100 GWh. Ainsi, le marché est passé de 200 à 3 100 nouveaux sites en l’espace de 4 ans, ouvrant donc le marché à la concurrence à 34 %.

À partir de 2004, le marché s’ouvre à la concurrence (4,5 millions de sites) pour les professionnels et les collectivités locales.

Enfin, à partir de 2007, tous les particuliers sont concernés et peuvent eux aussi bénéficier des offres de la concurrence.

Aujourd’hui, on compte plus de 30 millions de sites. Malgré ce chiffre, EDF conserve tout de même 84 % de ses clients.

Avantages de la libéralisation

L’ouverture à la concurrence a ainsi permis au consommateur d’avoir le choix de son fournisseur. Il peut comparer les offres entre les tarifs réglementés (fixés par l’État) et les offres de marchés (fixés par les fournisseurs).

On voit aussi émerger des offres indexées avec un taux inférieur au prix du kWh des tarifs réglementés. Ou encore des offres à prix fixes dont le prix du kWh n’augmentera pas sur une période définie selon votre contrat.

La création des offres d’électricité verte et de gaz vert font leur apparition également, afin de favoriser les énergies renouvelables.

Le consommateur se voit offrir la même qualité d’électricité et de gaz, les mêmes services aux mêmes prix. Les contrats sont résiliables à n’importe quel moment sans frais et il peut retourner gratuitement chez son ancien fournisseur.

L’objectif de l’ouverture des marchés, c’est aussi faire baisser les coûts.

Dans le cadre d’un déménagement, vous pouvez profiter du changement de bien pour faire une étude de marché sur votre manière de consommer et le choix du fournisseur idéal. Certaines agences immobilières proposent ce service dans leur conciergerie.

Lors d’une contre-visite, il est important de vérifier les installations de gaz et d’électricité. Lisez notre article pour découvrir tout ce qu’il faut savoir sur la contre-visite.

N’hésitez pas à commenter cet article ou à nous poser vos questions ⬇️⬇️⬇️